Red Centre : randonnée et baignade dans le désert rouge australien

Le Red Centre, qui figure dans les régions à voir absolument en 2019 selon Lonely Planet, compte des points d’intérêt touristique majeurs comme Uluru, les monts Kata-Tjuta ou Kings Canyon dans le parc national de Watarrka. Dans l’Outback mythique, les sentiers de randonnée permettent d’aller à la rencontre de la faune et de la flore australiennes, et de vivre une expérience unique : se baigner au cœur du désert !

randonnée red centre australie

Voir le monolithe d’Uluru sous toutes ses coutures

De nombreux sentiers entourent le site d’Uluru classé au Patrimoine mondial de l’Unesco et sacré pour les Anangu. Le dénivelé étant quasiment inexistant, on pourra programmer une randonnée en famille sans crainte. Le sentier de la « Base Walk » fait un tour complet du monolithe dont les dimensions donnent le vertige : 3,6 km de long pour 348 mètres de haut ! Cette randonnée permet de saisir toute l’immensité d’Uluru, et de découvrir des peintures rupestres aborigènes ou encore un trou d’eau, qui serait le refuge du serpent aquatique, Wanampi. Distance : 10 km, soit environ 4h de marche.

Parcourir les Kata Tjuta au soleil couchant

La randonnée de Valley of the Winds (7,4 km) est sans aucun doute la plus belle du site sacré des Kata Tjuta (autrefois appelés monts Olgas), puisqu’elle permet de s’approcher au plus près des 36 dômes qui le composent, et de profiter de points de vue sublimes sur le désert environnant. Une expérience inoubliable au soleil couchant. Randonnée de 4h environ, réservée aux marcheurs confirmés. Possibilité de raccourcir la randonnée en s’arrêtant au Karu Lookout (1h) ou au Karingana Lookout (2h30).

Explorer la Rainbow Valley

Le site de Rainbow Valley, à 75 km au sud d’Alice Springs, doit son nom à une falaise de grès dont les strates colorées passent de l’ocre flamboyant au pourpre violet au soleil couchant. La courte marche conduit jusqu’au Mushroom Rock, une insolite formation de grès pourvue d’un tunnel naturel creusé par la force des éléments. Cette randonnée facile peut s’effectuer à la journée au départ d’Alice Springs (4×4 recommandé). Sur place : toilettes et aire de pique-nique avec barbecue public.

Sortir des sentiers battus à Kings Canyon, terre des Luritja

Au cœur du parc national de Watarrka trois randonnées de niveau différents offrent des vues époustouflantes sur Kings Canyon, un canyon de grès vieux de 400 millions d’années, situé à 3 heures de route d’Uluru : la Kings Canyon Creek Walk (2,6 km), idéale pour les familles ; la Kathleen Springs Walk, balade ombragée dans le fond du canyon ; la, Rim Walk, magnifique et aussi plus exigeante, s’effectue sur la crête de Kings Canyon (boucle de 6 km). Après avoir profité du panorama à 360° sur le désert, on pourra rejoindre le cœur du canyon et la source de Kathleen Springs, un site sacré pour les Aborigènes Luritja.

Se dépasser sur le Larapinta Trail, une des plus belles randonnées du monde

Dans la chaîne des West MacDonnell Ranges, le Larapinta Trail est un sentier mythique de 223 km réservé aux randonneurs expérimentés. Divisé en 12 sections, il traverse le Red Centre, d’Alice Springs à Redbank Gorge. Les 10 km qui relient la gorge d’Ormiston – lieu rêvé pour une baignade – à la Finke River peuvent être parcourus en une journée. D’autres bassins naturels jalonnent ce parcours magnifique, comme Ellery Creek Big Hole et Glen Helen Gorge. Le spécialiste Trek Larapinta propose un trek guidé de 6 jours en groupe de 8 participants max. En savoir plus

Se baigner dans le Trephina Gorge Nature Park

A 1h à l’est d’Alice Springs, la petite boucle balisée de 2 km démarrant à Corroboree Rock mène à Trephina Gorge, un des plus beaux sites des East MacDonnell Ranges. Ici, les tons clairs du lit des rivières asséchées contrastent avec la palette de rouge des falaises, le vert des eucalyptus et le bleu du ciel. Plusieurs bassins de baignade ponctuent cette randonnée qui offre elle aussi de multiples rencontres avec la faune australienne. Sur place : site de camping avec barbecues, eau et toilettes.

Nouveau : glamping au cœur du Centre Rouge

Kings Canyon Resort propose, à compter du 1er juin 2019, une nouvelle expérience au cœur des paysages de l’Outback avec l’installation de six tentes en toile de luxe conçues pour se fondre dans la nature environnante. Parmi elles, trois tentes familiales disposant d’un lit king-size et de deux lits simples king-size. Chaque tente de luxe est équipée de literie haut de gamme, d’un salon moderne, d’un coin repas, d’une terrasse extérieure et d’une salle de bains. En savoir plus

A savoir avant d’entreprendre une randonnée dans le Red Centre
Randonner dans le Centre Rouge requiert quelques précautions. Durant l’été austral, de novembre à mars, en raison des fortes chaleurs, il est conseillé de se lever tôt et de démarrer sa randonnée avant le lever du soleil. Chaussures de marche, lunettes de soleil, bouteille d’eau et chapeau obligatoires. Aux heures les plus chaudes de la journée, il est recommandé d’opter pour une activité calme, comme la sieste !

Comment se rendre dans le Territoire du Nord ?
Depuis CDG, la compagnie Singapore Airlines assure la liaison la plus courte vers l’Australie en reliant Paris à Darwin (via Singapour) en moins de 20h porte à porte.
Depuis Sydney, Melbourne, Brisbane, Adélaïde ou Perth, réserver un vol intérieur pour Alice Springs ou pour Uluru avec les compagnies Qantas, Jetstar ou Virgin Australia.

Le Centre Rouge en Australie, 4e région à visiter en 2019 selon Lonely Planet

Des étendues de sable rougeoyant à perte de vue. Une région riche en patrimoine aborigène. Bienvenue dans le cœur rouge de l’Australie ! L’éditeur de guides de voyage Lonely Planet vient de classer la région du Centre Rouge, dans le Territoire du Nord australien, en 4e position des régions du monde à visiter en 2019.

red centre lonely planet

Le Red Centre compte plusieurs points d’intérêt touristique majeurs, parmi lesquels la ville d’Alice Springs au cœur du désert rouge, Uluru, les monts Kata-Tjuta et le parc national de Watarrka Kings Canyon.

  • Alice Springs, le centre du continent australien ! Cette ville de 30 000 habitants, au cœur de l’Outback, est l’une des plus isolées au monde. Pour quiconque souhaite s’immerger dans l’histoire aborigène et dans celle plus récente des pionniers de l’Outback, ou en savoir plus sur la culture contemporaine australienne, une visite d’Alice Springs s’impose. La ville compte plus de galeries d’art par habitant que n’importe quelle autre ville australienne. Quelques incontournables dans les environs : une randonnée au cœur de la chaîne montagneuse des West MacDonnell Ranges pour visiter des gorges spectaculaires ; Desert Park, un parc animalier et un jardin botanique pour tout savoir sur la faune et la flore locales ; le Kangaroo Sanctuary, pour passer un moment privilégié avec les bébés kangourous. En savoir plus
  • Uluru, haut lieu spirituel et emblème de la culture aborigène. Inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco, Uluru est bien plus que la carte postale de l’Outback australien, célèbre dans le monde entier pour ses levers et couchers de soleil spectaculaires. Les mensurations du monolithe sont impressionnantes : 9,4 kilomètres de circonférence, 3 kilomètres de long, 350 mètres de haut. La randonnée «base walk» à faire à pied, à vélo… ou en Segway, permet d’en apprécier pleinement toute la beauté et de saisir la grandeur du rocher sacré pour le peuple aborigène Anangu. En effectuant le tour complet d’Uluru, il est possible d’observer l’évolution de la flore entre la face nord du monolithe et la face sud, mais aussi de s’initier à l’art rupestre aborigène. Plusieurs sites sont en effet recouverts de peintures et symboles. Et pour vivre d’autres expériences uniques, on dîne sous les étoiles, à quelques mètres d’Uluru (réservation auprès de l’Ayers Rock Resort), avant d’admirer une installation hors du commun de l’artiste Bruce Munro, « Field of Light ». En savoir plus
  • Kata-Tjuta (ou Monts Olga), 36 dômes rocheux de grès rouge, situés à 25 km à l’ouest d’Uluru. Séparés par des vallées propices à la randonnée, les massifs des Kata-Tjuta sont partie intégrante du système de croyances traditionnelles de l’une des plus anciennes sociétés humaines du monde. Ces curiosités géologiques sont encore plus spectaculaires au lever et au coucher du soleil. Le parc national d’Uluru-Kata Tjuta est une terre aborigène gérée conjointement par ses occupants originels, le peuple Anangu, et Parks Australia. Le parc national est classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. En savoir plus
  • Le parc national de Watarrka (Kings Canyon). A mi-chemin entre Alice Springs et Uluru, se trouve le parc national de Watarrka et le fameux Kings Canyon, autre site emblématique du Centre Rouge. Avec ses falaises de grès millénaires, ses cycades et en son cœur l’étonnant oasis du «Jardin d’Eden», les nombreuses facettes de Kings Canyon se laissent admirer au cours d’une randonnée ou d’un survol en hélicoptère. En savoir plus
Quand visiter le Centre Rouge ?

Le Centre Rouge possède un climat subtropical humide chaud, sans saison sèche et se visite toute l’année. Attention cependant aux températures extrêmes en journée durant l’été austral, de janvier à mars. La période idéale s’étend de mai à octobre avec des températures maximales situées entre 19 et 23°C.

Comment s’y rendre ?

Depuis les villes australiennes de Darwin, Sydney, Melbourne, Brisbane, Adélaïde ou Perth, réserver un vol intérieur pour Alice Springs avec les compagnies Qantas ou Virgin Australia.

Le légendaire train The Ghan, qui relie Adélaïde à Darwin en 48h, traverse le Centre Rouge et fait escale à Alice Springs (compter 24h de trajet depuis Adélaïde ou Darwin pour atteindre Alice Springs).